Suspension de permis moto : comment souscrire une assurance ?

assurance
Lorsque vous avez votre permis de conduire suspendu, il est important de souscrire à une assurance moto auprès d’un groupe assureur. Mais avant, vous devez informer votre compagnie d’assurance dans un délai donné. Il peut arriver que le contrat soit arrivé à résiliation. Dans ce cas, comment souscrire une assurance après retrait de permis ?

Quels sont les motifs d’une suspension de permis ?

La suspension de votre permis de conduire peut être due à plusieurs raisons. Généralement, les causes s’identifient en fonction du type de suspension. On en distingue deux : la suspension administrative et la suspension judiciaire. Pour le premier, la décision est prise par le préfet suite à des raisons médicales ou une infraction grave. On peut citer entre autres la conduite sous le coup de l’alcool, de stupéfiants, excès de vitesse, refus de faire un test d’alcoolémie, téléphone au volant ou conduite en sens interdit. La décision prend effet au maximum dans les 72 heures après suspension du permis de la moto. La durée de ce retrait peut parfois aller jusqu’à 6 mois, voire 1 an. En ce qui concerne le deuxième cas (la suspension judiciaire), elle résulte des infractions graves portant atteinte au Code de la route ou au Code pénal. Outre ces raisons, il peut s’agir du dépassement de la vitesse autorisée, de conduite sans permis en valide. Dans ce cas, le juge prend la décision de suspension de votre permis de conduire. La sanction peut être aussi prononcée par les forces de l’ordre. Cependant, quoi qu’il arrive, il est clair que cette décision ne sera pas en votre faveur. Elle ne vous prive pas quand même d’une assurance moto après suspension de permis. Vous pouvez vous rendre sur www.assurance-auto-stupéfiant-alcoolemie-retrait-permis.com pour obtenir plus d’informations et effectuer un devis.

Quels sont les risques encourus après le retrait ?

Que cela soit sur votre vie privée ou sur votre assurance moto, une suspension de permis ne reste pas sans impacts. Après le retrait, vous n’êtes plus libre de conduire n’importe quel engin qui nécessite de permis. Cette situation rend votre assurance invalide pendant un délai déterminé. Vous avez l’obligation d’informer votre assureur de cette sanction afin de trouver de meilleures solutions. À cet effet, vous disposez seulement de 15 jours pour lui adresser une lettre avec certaines pièces à joindre. Il s’agit de votre notification de retrait, une copie de votre carte grise. N’oubliez pas de lui signaler la raison de la suspension de votre permis. Le recours à votre assureur vous permet de conserver votre contrat même après condamnation. Vous devez obligatoirement passer par cette étape, car votre assureur pourrait vous poursuivre après résiliation de votre contrat. De la même manière, vous encourez de grands risques si vous continuez par conduire votre deux roues. Il existe des sanctions accompagnées d’une forte amende. Cette situation peut par exemple vous coûter jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et le retrait systématique de 6 points. En plus, au cas où vous seriez responsable d’un accident, vos contrats assurances motos recevront un malus. Pour cette raison, vous devez faire attention au risque de conduire après suspension de votre permis.

Y’a-t-il une possibilité pour vous en sortir ?

Les difficultés auxquelles vous devez faire face après suspension de votre permis sont énormes. Vous vous demandez certainement s’il existe une autre possibilité pour vous en sortir. Sans doute, nombreuses possibilités d’assurances sont offertes par les compagnies d’assurances. Quel que soit le type de votre moto, ces dernières mettent à votre disposition des couvertures et aussi des garanties. Toutefois, il n’est pas question de faire un choix à la hâte. L’objectif est d’opter pour la meilleure offre assurance retrait de permis. Pour y arriver, il est alors important de savoir comment souscrire une assurance de votre bécane.

Comment souscrire une assurance moto après suspension de permis ?

Votre contrat vient d’être résilié. Il vous faut maintenant trouver une compagnie susceptible de récupérer votre dossier. Afin d’optimiser vos chances, vous devez d’abord vous tourner vers les établissements d’assurance spécialisés. Ils vous proposent des contrats qui sont adaptés à votre profil. Certes, la prime sera un peu coûteuse, mais elle en vaut vraiment la peine. Elle vous permettra de profiter d’une couverture minimale malgré le retrait. Pour commencer, choisissez un assureur capable de vous garantir très facilement une assurance. Vous pouvez en trouver aussi nombreux sur le marché. Il vous faudra une politique sélective pour choisir un établissement en mesure de vous proposer une meilleure protection. Ensuite, il est important de procéder à une comparaison des offres avant de souscrire une assurance. Nombreux sont les établissements qui vous rassurent en ce qui concerne la protection des dommages matériels et financiers qui pourraient survenir. Vous pouvez également trouver des assurances pour stupéfiants et alcoolémie. Il vous revient d’utiliser un outil comparateur pour obtenir la meilleure offre adaptée à votre profil.

Pourquoi utiliser un comparateur ?

Le premier avantage d’un outil comparateur réside dans sa gratuité et sa rapidité. En quelques clics seulement, il vous permet d’accéder rapidement à plusieurs devis. Le seul travail que vous aurez à faire est de les confronter pour choisir celui qui convient à votre profil. En procédant à une telle confrontation, il est possible de réaliser d’énormes économies. N’oubliez pas de mettre de points sur les avantages techniques et financiers que vous offre chacun de ces établissements. Aussi, faut-il signaler qu’un outil comparateur vous éloigne de longues démarches que vous auriez faites auprès des assureurs.

Par ailleurs, il arrive que vous ayez de difficultés à trouver un assureur malgré vos différents efforts. Certains établissements opposent parfois un refus aux demandes de souscription. Dans ce sens, la meilleure solution qui s’offre à vous est de saisir le Bureau Central de Tarification (BCT). Ce recours doit être effectué dans 2 semaines après réception de la notification de refus. Peu importe la cause d’un tel rejet, le BCT pourra intervenir en votre faveur pour que vous ayez une couverture. Il est même capable de fixer ce que doit coûter la prime en se référant à la moyenne.

En sommes, la suspension de permis est une sanction qui peut venir du préfet, du tribunal ou encore des forces de l’ordre suite à plusieurs raisons. Cependant, il est possible de souscrire une assurance moto après suspension de permis ou une annulation.


Pièces de rechange pour motos : commander en ligne
Acheter un kit déco pour derby 50 cm3