Moto : quelles sont les règles de sécurité de conduite sous la pluie ?

Un motard s’expose à de grands risques en conduisant par le fait qu’une moto ou un scooter ne dispose pas de carrosserie. Ce risque est accru en période de temps pluvieux, c’est pourquoi la conduite sous la pluie nécessite de grandes précautions non négligeables.

Pour la moto ou le scooter

Avant de s’engager sur la route, il est primordial de vérifier l’état de la moto pour pouvoir conduire en toute sécurité. Le fonctionnement du système de freinage doit être vérifié minutieusement, ainsi que l’état général des parties mécaniques de la moto. Il est fortement conseillé de vérifier, et de changer les pneus en cas de besoin quand on s’apprête à entrer dans la saison des pluies. Des pneus usés et lisses auront forcément une adhérence réduite, et peuvent glisser facilement sur le bitume. Il faut aussi prévoir quelques outils pour régler une éventuelle panne, surtout pour une longue route.

Pour le conducteur

Il est évident de s’équiper correctement, surtout si vous devez effectuer un long parcours, avant de prendre la route. Un bon équipement pour se protéger du froid et de la pluie est d’autant plus important pour s’assurer une certaine étanchéité face à la situation. Une paire de gants pour plus d’adhérence sur le guidon, et pour se préserver ses mains d’une crampe en cours de route. Un casque de qualité va permettre de conduire en toute sécurité, et de se protéger correctement en cas de chute ou d’accident. Pour un motard, il ne faut jamais sous-estimer la partie sécurité pour pouvoir faire face aux éventuelles difficultés qu’il pourrait rencontrer sur la route, surtout pour une conduite sous la pluie.

Sur la route

Sur la route, il est conseillé d’éviter divers obstacles comme les flaques d’eau ou d’huiles. Notez que la pluie rend la route fortement glissante, par conséquent, il faut éviter les accélérations et les freinages brusques. Il faut aussi savoir que la peinture des marquages au sol est très glissante. Vous devez redoubler de vigilance sous la pluie, et devez adapter votre conduite en fonction des situations rencontrées. Sous la pluie, la vision est complètement réduite, il est très important d’être de son côté de la route. Le mieux, c’est encore de porter un gilet avec des réflecteurs pour pouvoir être vu facilement. Vous pouvez même équiper votre moto avec des feux additionnels pour plus de visibilité avec une conduite sous la pluie, et surtout pendant la nuit.

Quel type de moto acheter en fonction de mon permis ?
Comment passer mon permis moto ?